ABS Piscine
Constructeurs et concepteurs de piscines traditionnelles et à coques depuis 1986
Lun-Ven: 09:30 à 12:30 - 14:30 à 18:00 +33 (0)5 46 05 72 92

Problèmes chimiques

Quelques astuces pour entretenir facilement sa piscine.

La couleur de l’eau dépend de plusieurs facteurs.

Eau verte

Si par exemple, elle devient verte, cela est dû aux algues qui prolifèrent et qui peut s’accentuer par le temps et la chaleur. Solution, vérifié le taux de votre pH, faite une solution choc (amplifiez la dose de chlore habituelle et mettez un anti-algues). N’oubliez pas de faire tourner votre filtration jusqu’à ce que l’eau redevienne claire. Brossez manuellement les parois de votre bassin pour éliminer les algues.

Si le vert s’intensifie, il faut continuer le traitement plus longtemps.

Eau blanchâtre

Si votre eau est blanchatre, il faut incorporrer du floculant en tablette dans votre skimmer. Si celle-ci est laiteuse, il faut mettre du floculant liquide dans votre bassin.

Nous vous rappelons tout de même que les conseils et l’intervention d’un professionnel est plus sûr pour entretenir et avoir une bonne qualité de l’eau afin de sécuriser vos baignades.

Chlore

Le chlore est le produit le plus couramment utilisé pour traiter et maintenir propre l’eau d’une piscine. Il a une action désinfectante, oxydante, il élimine toutes les bactéries de la piscine et permet de lutter contre les algues.

Un traitement au chlore régulier, suffisant mais pas excessif. Vérifiez le taux de chlore plusieurs fois par semaine et cessez le traitement si vous constatez que celui-ci est trop élevé. Pour éviter toute réaction allergique, il est aussi recommandé de stopper la baignade jusqu’au retour à la normale du taux de chlore.

Une bonne filtration de l’eau : plus l’eau est brassée et plus elle circule bien et plus elle est propre.

Si votre chlore après analyse est trop bas, il faut ajouter du chlore choc.

S’il est trop haut, il faut mettre du chlore lent.

Problème d'alcaline

Pour éviter ça, il faut régulièrement mesurer et corriger l’alcalinité de l’eau de voter piscine.

Quand l’alcalinité du bassin n’est pas équilibrée, c’est le pH qui devient lui aussi instable, il faut le corriger avec du TAC.

Si la majorité des correcteurs d’alcalinité se versent directement dans le bassin pour agir, d’autres nécessitent d’être au préalable dilués avec de l’eau dans un seau.

Cette consigne est valable pour un TAC trop faible.

Si le TAC de votre eau est trop élevé, il n’existe pas de produit correcteur spécifique pour le faire baisser. Il suffit d’utiliser un correcteur de pH (pH-) ou un produit anti-calcaire qui auront pour effet de réduire l’alcalinité de l’eau.

pH

Vous pouvez utiliser un correcteur de pH sous forme liquide avec une pompe doseuse ou un régulateur de pH (un équipement pratique qui contrôle et ajuste automatiquement le pH de l’eau).

Les correcteurs de pH existent aussi sous forme de poudre à dissoudre dans un seau d’eau avant de verser la solution dans la piscine. Attention, procédez en l’absence de baigneurs dans le bassin !

En cas de pH trop bas ou trop haut dans votre piscine, il existe des correcteur de pH.
Pour éviter que l’eau de notre piscine devienne acide (c’est le cas quand le pH est compris entre 0 et 6) il faut corriger le tir dès que l’on s’aperçoit que le pH de notre bassin est inférieur à 7 (ou 7,2 grand maximum).
Pour ce faire, il convient d’utiliser un produit à base de carbonate de soude, le pH+, qui va faire remonter la valeur du pH.

Si, à l’inverse, le pH de notre eau est supérieur à 7,8, c’est que l’eau est trop basique. Dans ce cas, il faudra utiliser un produit appelé pH-, dont la composition en sulfate acide de sodium va faire diminuer la valeur du pH de l’eau.

A noter qu’il existe aujourd’hui des régulateurs de pH reliés à de pompes doseuses, qui mesurent et corrigent le pH de notre eau en injectant dans le bassin la dose de produit nécessaire !

INGROUND SWIMMING POOL BUILDING PROCESS – STEP BY STEP

Building such high quality pools is only possible because we’re commited to quality & we absolutley love what we do…